STORIES OF CHANGE

South Africa: Respect by Men and Women in Blue

Sergent Bonginkosi tells about his increased knowlegde of Human Rights, resulting in more respect for LGBTI in his and his colleagues daily work as police ...
2017

Netherlands: Gender Sexuality Alliances

Students and teachers come together in GSAs to organise activities in their schools regarding sexual orientation and gender identity. Purple Friday (when ...
2017

Vietnam: WLW Art Exhibition

‘Exposure’ increases the visibility of WLW. In Hanoi, CSAGA organised an art exhibition called ‘Exposure’ about women-loving women (WLW). ...
2017

NEWS ITEMS

Apprenons ensemble!

Nous lançons officiellement notre programme éducatif Power of Pride! Nous voudrions savoir sur quels sujets vous souhaitez approfondir vos connaissances, ...
2022

De l’urgence à l’action : le FULL (Fonds d’Urgence

Les défenseur.se.s des droits humains (DDH) des minorités sexuelles et de genre sont des acteur.rice.s incontournables de la protection des droits et ...

Power of Pride a créé son premier Rapport Annuel

Le Pouvoir des Fiertés achève sa première année d’action ! L’objectif général du programme Pouvoir des Fiertés est de garantir que les personnes ...


Le 13 janvier 2022, le Secrétariat de la Pan Africa ILGA (PAI) et le Conseil d’Administration ont organisé une réunion stratégique nationale avec les représentant.e.s des organisations membres de la PAI à Kampala, en Ouganda. L’Ouganda fait partie des pays ciblés par le programme Power of Pride.

La réunion s’est tenue pendant la semaine de planification annuelle organisée pour la première fois en Ouganda. Son objectif était de comprendre les principaux défis auxquels la communauté est confrontée dans le pays. Les organisations membres ont échangé sur les différents moyens de travailler activement avec le secrétariat et sur les actions stratégiques qui étaient actuellement mises en place par ce dernier.

Dans son discours aux organisations membres de la PAI Ouganda, le directeur exécutif de la PAI, Nate Brown, a déclaré que l’équipe de la PAI était honorée d’être en Ouganda. Le secrétariat est déterminé à placer les problématiques communautaires au centre, c’est par des échanges comme ceux-là qu’on peut être guidé.

“Il est très important d’avoir ce type de discussion pour connaître les vrais problèmes qui touchent la communauté, proposer des solutions et élaborer des programmes en connaissance de cause. Nous sommes déjà allés au Ghana et nous suivons de près la situation au Sénégal. Rencontrer les organisations membres dans leurs pays respectifs est très important pour comprendre ce qui se passe sur le terrain”, a déclaré Nate Brown.

Cette année, le Secrétariat et le Conseil d’administration de la PAI prévoient de visiter plusieurs pays du continent afin de rencontrer les organisations membres dans leurs pays respectifs, afin de créer une communauté LGBTIQ+ plus forte et plus dynamique.

Richard Lusimbo, gestionnaire des programmes, a présenté quelques-unes des actions que la PAI mène actuellement. Par exemple, Power of Pride, les mécanismes des droits humains, le forum sur le leadership, les engagements liés aux ODD, la conférence de la PAI, les travaux de recherche, etc.

“L’Ouganda est l’un des pays ciblés par le programme Power of Pride. Les organisations membres doivent être proactives et envoyer leurs candidatures à l’appel à propositions du programme. C’est notre seule manière de savoir comment soutenir au mieux vous et vos communautés.” a déclaré Richard Lusimbo, le gestionnaire des programmes.

Lors de la réunion, Richard et Nate ont souligné que la communauté avait besoin d’une programmation centrée sur les objectifs de développement durable (ODD). La plupart des gouvernements du continent mettent en place des actions liées aux ODD. ” Il est regrettable que notre communauté n’adhère pas à ces discussions stratégiques, alors qu’elles nous concernent aussi. Si nous ne sommes pas suffisamment stratégiques, nous serons perdants.” a indiqué Richard Lusimbo, gestionnaire des programmes.

“Une chose à laquelle nous accordons maintenant une grande importance en tant que secrétariat, c’est la recherche. Nous mettons actuellement en place des travaux de recherches sur les répercussions du COVID-19 sur la communauté, sur les nouveaux axes de programmation à envisager, etc.” a précisé Richard.

Solome Nakaweesi Kimbugwe, la consultante chargée du prochain plan stratégique, a ensuite pris la parole. Elle a présenté aux membres la feuille de route à venir et leur a expliqué comment ils seront consultés et impliqués dans le processus de développement du plan stratégique.

Notre prochain plan stratégique prévoit de consulter le Conseil d’Administration, le Secrétariat, la communauté et les partenaires sur l’ensemble du continent. Cela permettra de proposer un plan stratégique élaboré pour et par la communauté.

Isaac Mugisha, le représentant du Conseil, a clôturé la réunion. Il a remercié le Secrétariat de sa venue en Ouganda et d’avoir pris le temps de rencontrer la communauté.